La beauté cachée

La beauté cachée c’est quoi ?


La beauté cachée, c’est le nouveau film avec Will Smith.
A priori, on pourrait se dire, “encore un film bien américain ! “
Certes, je ne vais pas vous mentir, la brochette d’acteurs est belle, et hollywoodienne. Mais si l’on décide de passer au dessus, on découvre un vrai trésor actuel. Pour moi, le titre original “Collateral Beauty” révèle mieux la subtilité des messages que beauté cachée.
“Nous sommes tous connectés” est le sous titre très inspiré. Ici il ne s’agit pas de connexion sur internet ou avec l’au delà. Ici il s’agit, à mon sens, de la connexion entre chaque être humain. Entre l’Univers et chacun de nous aussi.

Will Smith, un publicitaire de renom est anéanti par la perte d’un être cher. Sa fille de 6 ans est décédée. Cela fait 2 ans mais rien ne peut, ne serait-ce qu’atténuer sa blessure, soulager sa douleur, ou freiner sa route vers les bas fonds de son existence.

A priori, rien ne peut l’aider.


Sauf peut être lui-même.


Comment cela ?

Au delà de la souffrance, de la douleur, des difficultés que l’on rencontre il est parfois une lueur d’espoir. Ici même, à l’intérieur de nous, peut être même ici, en bas, à gauche.
Sentez le en vous.
Le cœur qui bat est peut être la clef. Alors qu’il souhaite la mort plus que tout pour mettre fin à ses douleurs, comment penser que, la vie, est la solution ?

Ses pensées nocturnes prennent contact avec la mort, l’amour et le temps. Il s’interroge tout au long de ses nuits d’insomnie. Il écrit des lettres. Des lettres à des destinataires surprenants. Je vous laisse découvrir les détails.
Non pour philosopher, il y jette sa haine et son incompréhension du monde ainsi que l’injustice de la vie : on a pris, sa petite fille, l’amour de sa vie.

Comment aimer un jour à nouveau ? Comment vouloir encore vivre ? Comment pouvoir encore sourire ?

Telle une bouteille à la mer, le héros a envoyé un signal de détresse.
Il a ouvert inconsciemment, la porte qui mène à sa lueur intérieure.

Je vous invite à voir et revoir ce film car la seconde lecture peut en être très riche ! Quand nous nous sentons enlisés dans le noir de notre vie, dans la boue, la vase gluante qui nous empêche d’avancer, comment peut-on s’en sortir ?

Si nous ne pensons pas avoir la solution, que nous ne voyons aucune lueur d’espoir à l’horizon, c’est qu’elle est là. Mais nous ne la voyons pas. Des contes de tous les temps, que vous connaissaient peut être, ne nous racontent ils pas que des voyageurs ont parcouru les routes pour trouver le Graal, la pépite, le bonheur, le sens de la vie, et le trouve après des années, en eux ?

La Vie est partout, la beauté cachée à ses cotés. L’Univers et la Source de vie nous guident à chaque instant. Nous sommes connectés, que nous le voulions ou non. Quelques uns ont des facilités car ils font de la place pour accueillir, à travers l’expression et la créativité. Tant de chanteurs, de la famille Chedid à Florence and the Machine. Tant d’humoristes, d’écrivains, de Gad Elmaleh à Laurent Gounelle… personne n’y échappe ! Même pas vous !
En fait, tant de personnes comme vous et moi, reçoivent tous les jours des inspirations, des signes, des messages sans prendre conscience que cela peut venir de quelque chose qui nous dépasse. L’important est que nous menions ces idées à bien, que nous leur donnions vie, que nous les mettions au monde, car elles sont les bases de notre avenir lumineux et celui de nos enfants.

Belle connexion !
Emmeline

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=238310.html

Pour lire les articles, abonnez vous ici

Vaiana, suivre mon étoile !

Vaiana ou la légende du bout du monde ou (Manoa en version originale). Tel est le titre, peu évocateur à mon sens, du dernier Disney en ce moment sur la toile.

Que ce cache t-il derrière ce titre ? Une fillette, aux yeux immenses, au sourire communicatif et à la curiosité bien placée. Et sa conquête du Graal. Son Graal.

Pourquoi j’ai choisi de vous parler de ce film vu ce week-end ?
Car il est le signe que le monde change. Souvenons nous des œuvres de Disney, des princesses et des belles mères, des princes charmants et des chaussons de verre, miroirs, pommes… Déjà beaucoup de symboles.
Mais depuis quelques années, et d’ailleurs c’est ce qui m’amène à régulièrement écrire sur ces dessins animés d’un nouveau genre, les messages sont de plus en plus profonds. Ils évoquent l’énergie et le Chi (Kung Fu Panda 3), la mort et l’incarnation ( Kubo et l’armure magique), la spiritualité (Le Prophète) et bien d’autres thèmes riches de sens.
Le monde est en quête de sens à ce que l’on appelle la Vie. Nous pouvons lire sur le sujet de nombreux magazines. Quel est le sens de ma vie ? Qu’est ce que je fais dans ce monde ?
Quelle est ma mission de vie ? Et comment je l’atteins ?


Ce dernier né Disney, nous conte l’histoire d’une jeune fille que rien ne comble, malgré tout ce qu’elle a. Elle aspire au grand large, alors qu’elle est retenue sur une île paradisiaque.
Elle a tout, et pourtant…

Elle rêve d’approcher la mer. De se confondre avec elle, de plonger dans ses abîmes et de l’affronter. Elle rêve de devenir une autre. Ou serait-ce de devenir elle-même ?

Ses parents la connaissent bien, et lui évitent par chance les déboires liés au fait de s’approcher de la mer. Cette mer qui a englouti des amis de la tribu, des années auparavant. Elle est sans pitié et ne fera qu’une bouchée d’une petite fille à l’œil pétillant et inexpérimenté. Ils pensent ainsi protéger leur enfant. N’est ce pas le rôle de l’adulte ?

Un jour, alors que c’est interdit, elle s’approche de l’eau. L’océan l’appelle. Il lui parle avec ses mots. Il la caresse de ses vagues et lui fait visiter les fonds sous-marins couverts de mille et une beautés. Vaiana rit et son cœur chante ! Elle se sent à la bonne place au bon endroit. La mer lui fait un dernier cadeau précieux, que je tairai ici car je ne veux pas vous gâcher le plaisir de voir ce film !

Les années passent et il reste dans le cœur de Vaiana un vague souvenir de ce jour là. A t’elle rêvé ? Sans doute, oui, aucune trace réelle. Mais elle sent que l’océan est son ami. Sans savoir pourquoi, elle se sent attirée vers un dessein qui n’est pourtant pas celui auquel elle est promise.

En effet, elle devient la chef du village et se doit de sauvegarder son île et son peuple. Elle n’a pas le choix. Le poids de ses responsabilités la tient ainsi, loin de son rêve. Loin d’elle-même.

Mais un jour, sa grand mère, la magicienne du village, c’est à dire, «la folle » telle qu’elle le dit elle-même, lui fait cadeau de son écoute et de ses précieux conseils. « Suis ton cœur ». conclut elle.

Oui mais,

quand les responsabilités de la vie sont là, que des gens comptent sur nous, est il facile de suivre son cœur ? Non.

Vaiana subit, la pression familial, le poids du destin tracé pour elle, par les autres.
Que faire quand tout paraît être contre l’appel du cœur ?

Se faire confiance est le seul mot.
Faire confiance.
Demander de l’aide à l’Univers. L’Univers c’est cette énergie avec laquelle notre intuition est en lien. En connexion, elles communiquent. Il suffit de demander à recevoir, encore et encore des messages et signes, sur les choix à faire, le chemin à prendre. Tout devient un jour si clair, que les doutes s’évanouissent et que la certitude d’avoir à accomplir ce chemin là est plus forte que tout.

Vaiana, se lance à la conquête de son Graal : être qui elle est vraiment. C’est à dire, au delà des regards extérieurs, des « on dit », des projections, des peurs, de la pression sociale, du chemin tout tracé. Elle dépasse les peurs et l’inconnu pour trouver qui elle est vraiment.
La magie du film, est qu’en plus, en écoutant son cœur, et en devenant qui elle est au fond d’elle, elle offre une seconde chance à son peuple et au monde entier. Elle aurait pu penser à la haine qu’elle allait recueillir, ayant abandonné son peuple pour suivre son intuition, et ainsi se charger en culpabilité inutile. Au lieu de cela, prendre
Son propre chemin lui attire la gratitude universelle et de tout son entourage.

C’est le message que je garde précieusement de ce film inspirant. Je partage avec vous ce joyau. Lorsque nous écoutons notre cœur, notre intuition, ce qui nous fait vibrer, ce qui nous donne le sourire, nous nous donnons la chance de naître de nous-même.
Il y a la naissance qui nous permet un jour de voir, d’entendre, de sentir, de parler, de marcher.
Et il y a la Naissance de notre Âme. Ou plutôt sa découverte en nous, devrais-je dire, puisqu’elle a toujours été là, au creux de notre Être. C’est elle, en lien avec l’Univers qui nous envoi des signes, qui font que le chemin devient lumineux, limpide, facile.
Cette Renaissance s’appelle aussi la Conscience ou l’Eveil.
Donner vie à ses aspirations c’est se donner la Vie.

Le plus difficile pour moi, comme pour Vaiana, a été de lâcher l’importance du regard des autres, les avis divers et variés des gens que j’aime, mais aussi des phases de mon histoire qui m’empêchaient d’avoir confiance et d’entendre ces signes. Il y a un moment parfait, ou tout devient clair. Et là, il n’est pas question de se donner de la peine ou de passer beaucoup de temps. Il suffit d’un déclic, d’un souffle, d’un lever de soleil, d’une étoile filante…

Vaiana ayant acquis la confiance en ces signes, le jour arrive où le chemin se montre de lui-même. Vaiana voit la mer s’ouvrir devant elle, lui déroulant un tapis de sable fin, pour qu’elle accomplisse sa mission de vie.

Le miracle a lieu lorsqu’elle ne l’attend pas.

L’océan la soutien, et l’Univers à travers lui.

Et vous, que vous dit votre cœur ?
Et si en cette fin d’année 2016, vous preniez le temps de
l’écouter, vraiment ?

Le monde change. Les consciences s’ouvrent. Les enfants d’aujourd’hui ne connaîtrons pas ces questions là, ils suivront leur chemin, quoiqu’il en coûte. Ils sont connectés, plus intuitifs. Ils montrent l’exemple.
L’on croit souvent que les parents font grandir les enfants, mais je crois que ce sont les enfants qui font évoluer les adultes. Ils
écoutent leur cœur et clament haut et fort leurs émotions. Ainsi ils se libèrent et font de la place à l’intérieur, pour laisser pousser les fleurs de leur avenir, et suivre leur étoile.

C’était mon regard sur le monde, Emmeline.

 

La sélection des cadeaux de Noël qui ont du sens, c’est par ici !

 

Ce contenu a été publié dans Non classé par emmeline. Mettez-le en favori avec son permalien.